Visiteurs en ligne : 7


Cliquez dans la colonne de gauche sur l'article voulu.

Les anciennes publications

SAISON 2020 - 2021

SAISON 2019 - 2020
      TH2 du Thillot
      Fabrice
      Février 2020
      TH3 de Bruyères
      TH2 d'Epinal
      Simultané Verdiam
      Weekend laxovien
      Phase 3 : suite
      Catégorie Rubis
      TC5 de Golbey
      Simultané mondial
      Année 2020 :
      Phase 3
      ODS8
      TH3 de Golbey
      Phase 2
      Phase 1
      Yvonne
      Roger Allmang
      AG du Comité
      TH3 de Liffol
      TH2 de Liffol
      TH2 du Val d Ajol

SAISON 2018 - 2019
SAISON 2017 - 2018
SAISON 2016 - 2017
SAISON 2015 - 2016
SAISON 2014 - 2015
SAISON 2013 - 2014
SAISON 2012 - 2013
SAISON 2011 - 2012
scrab88 : TH3 de Bruyères
Samedi 08/02/2020 à 21:12
La première édition du TH3 de Bruyères a réuni 57 joueurs dans une salle qui ne pouvait en accueillir plus.
Podium du jour : Fabien DOUTE, Christian GEHIN et Fabrice PETIT.
HUNE formant BRINGE-E permet à Fabien de décrocher une petite cagnotte solo de 38 €.

brachet Dimanche 09/02/2020 à 16:15
Journée très bien organisée .. bravo à tous… mais un petit bémol…   trop bruyant entre les coups à partir de la 2me partie,  dans les 2 derniers rangs.. On avait pas l'impression d'être en tournoi… Dommage..  Cordialement Lily et Roger BRACHET

la retraitée du scrabble Dimanche 09/02/2020 à 17:37
quel  beau podium...avec en prime , un   "petit"     sourire  révélateur…….. d'un grand moment….

NiSchah NiTigre Dimanche 09/02/2020 à 23:20

Après plusieurs essais concluants de TH2 et de qualifications diverses, le club de Bruyères montait d'un cran avec l'organisation de ce TH3.

Habituée aux hauts sommets de la Vanoise, toute l'équipe de Christiane n'allait faire qu'une bouchée de cette montagne à gravir.

Avec la présence des arbitres habituels hantant les estrades départementales et plus encore, la gestion technique de Daniel, l’événement ne pouvait que bien se dérouler, conclu par un bien sympathique pot final qui faisait oublier les prestations personnelles de la journée , bonnes ou mauvaises fussent-elles.


Partie 1 : Daniel prend la parole pour gérer ce premier tiers-temps.

Monsieur le Maire invité pour la circonstance, tout de TWEED vêtu, proposa la première main, bien sûr innocente, comme il se doit.

Aucune des cinq lettres pour se débarrasser du stock n'étant disponible, BARULERA, LARGUERA, ÉLAGUERA, AURORALE, LASURERA et RAVALEUR devront revenir.

C’est par un AREU de dépit qu'une dizaine de grands enfants a constaté la situation.

On sALUERA le LApEREAU et la LAURÉAtE qui ne rendent qu'un point en quadruplant.

Attention aux sept façons de démarrer en O8 pour rejoindre VISE.

Fabien, Jean-Jacques, Christiane J. et Geneviève H. sont facilement reconnaissables avec leur pelage BRING-É, mais de la HUNE on distinguait une nuance beaucoup plus BRINGÉE concernant Fabien. +10 pour cette particularité certainement due à un plissement HURONIEN.

Ce ne sont pas les « AUTISTE » qui manquent dans cette salle, mais Christian G. et Monique LP.

présentent la forme la plus aiguë en affublant LOCHE d'un S initial par ce sale temps de neige fondante. F et C attendaient aussi l'opportunité de préfixer ladite limace.

TUILÂTES à -4, couvrait généreusement les poursuivants.

Et voici déjà l'inévitable QI.

MINÉRaL et MERLINs assomment le coup. Christian -11...

Il était de bon goût d'étaler NAPPÂT-E-S. Sous-top -42 ! A noter les nouvelles PAPAT-TE-S.

En descendant le JEAN en 1L, on obtenait un score digne d'un bon scrabble.

A la place idéale, FRÉTILL-A est fort émoustillant.

Des VERMOUTS auraient réconforté ceux qui n'ont pu rendre VOUT-Â-MES.

Fabien et Jean-Jacques, à l'affût, ont aperçu un étonnant CYBO-R-G.

Six scrabbles secs à ce moment, mais la place fait défaut, pourtant les É-T-AIS à 63 s'avèrent de bons soutiens.

P-ANEZ roule dans la farine plusieurs prétendants, Jean-Jacques -22, Suzanne M. et Joël P. -27...

Avec ce dernier coup le FEU DEShUMiDiFie l'atmosphère pesante.

Fabien, Fabrice et Yolande émergent à ce moment, mais tout cela est encore très serré.


Partie 2 : Dur d'imaginer un tournoi sans Paulo, rien que pour cette raison, il était bien présent.

Justement, aucun ABSENT n'était constaté pour le spectacle annoncé.

Une trouvaille seulement PrOFITaBLe à Fabien, Jean-Jacques et Suzanne que ces FLIPOT-S cachant les efforts des suivants.

VELOUTÉE reste une douce solution de repli pour cette assemblée très ÉVOLUÉE.

En patientant le LONGANIME lit son MAIL-I-NG.

Christian, Joël, Éric S...-47 Jean-Jacques -68...s'enferment dans de vaines recherches et ratent INT-E-RNER. Sous-top à -39.

Fabien et Monique, boulangers réputés, mettent en exposition leur fameux pain AZY-M-E. De 11 à 19 miettes sont couramment perdues dans les rangs.

Huit possibilités d'atteindre 94 et c'est CÉREUSe qui charme le bon Paulo, sans doute pour ses arguments initiaux : CAN et DOU-

Comme chacun le sait, le jeu préféré du coMMUNARD est le Y-AM.

DÉMUNIR n'est pas sans atout, mais ABSENTE-R est souvent oublié. Ne reste plus qu'à quadrupler avec l'improbable DRUMLIN pour limiter la casse à – 39 !

Eh non, il n'y a pas que le QI dans la vie d'un brave scrabbleur, les QA-T-S savent toujours se mettre en quatre pour pallier l'incapacité du petit nouveau.

oui, MENTHOLÉ, HÉLERONT et le TÉLÉTHON sont de la revue.

ENROLÂT trouve un rôle de composition.

La colonne 15 est source de recherches bien récompensées mais au risque d'oublier le possible nonuple de son opposée en colonne 1. Et là le temps consacré ailleurs manquait à beaucoup pour habiller chaudement le Q isolé. C'est ainsi que dÉLO-Q-UÂT apportait une manne de 97 points au minimum aux 11 farouches prospecteurs de l'endroit.

Vu l'âge moyen, peu de risque de kWAShIOrkOrS dans cette foule, cela va de SOI.

Fabien très près, Monique, Fabrice, distancés, sont les plus résistants face aux 1128 points arbitraux


Partie 3 : Christian A. serait le plus qualifié pour contrer Fabien, mais en tant qu'arbitre il ne peut pas et n'en a d'ailleurs pas le droit...

Il nous met pourtant au DÉFI de tenter le rattrapage du maillot jaune.

C'est clair, F-LOUTAGE l'emporte sur DÉLOGUÂT.

Bien entendu, dans un KRIEGSPiel, on rencontre beaucoup de K-É-PIS.

Du haut de la grille, naît D-U-AUX, non pas d'un duo mais d'un sextuor de cadors : Fabien, Monique, Jean-Jacques, Suzanne, Geneviève et Isabelle V.

Voûter est décidément le verbe du jour. Cette c'est sous sa forme V-O-ÛTERAS qu'il apparaît pour plus de dégâts encore. Monique et Annie C. rendent un -68 destructeur. Fabrice, Yolande, Brigitte M. Christiane, Marcel, Yvette... font du 50%...

FRITIONS et INTRUSIF n'atteignent pas les IFS.

Cette main MINOR-A-IT d'une quarantaine de points les copies de Monique, Christian, Brigitte, Annick B.et plus encore du côté d'Odette...

ABERRES et surtout ÉBRASER pour accepter un éventuel D initial, barrent de peu l'accès de BARRÉES. SABREUSE forme un spectaculaire x4 à peine moins rémunéré.

Fabien, Christian, Jean-Jacques, Christine M. et Geneviève arborent fièrement leur plumage devant le HOA-Z-IN médusé et un tantinet envieux.

Les MAHONIAS auraient été de bon goût. Un C compréhensible pouvait accueillir les MACHINOS MANCHOIS, MÂCHIONS et bien sûr en dernier, les MOHICANS.

On ne se MU-R-GE pas si MEUGLONS ne peut beugler, l'excuse n'est pas recevable.

Les MARLiNS et les MeRLANS ont disparu de l'étal du poissonnier. C'est une situation des plus NoRMAL-E-S en cette fin de marché. Avis partagé par Fabien, Christian, Yolande, Brigitte, Christiane, Suzanne... 45 écailles vont manquer sérieusement dans la besace des non nominés...

Ils sont alors huit à demander une TR-Ê-VE, acceptée par l'arbitre.

Sept ensuite ÉPIENT le respect de cette décision.

Fabien, au top, Suzanne et Christian complètent le triumvirat de cette troisième tentative.


Au général, Fabien (S1) intouchable à +3 ! ne pouvait être inquiété tant il écrasait cette rencontre.

Christian (S2) et Fabrice (S3) obtenaient les accessits à leur portée, mais loin d’être acquis ;

Yolande (S4) doit regretter les -97 dans ce nonuple qui l'a déshabillée, mais sa prestation reste excellente.

Une 3ème manche en-deçà pour Annie, mais le gain en série 5 ne pouvait lui échapper.

Pour Éric, la P2 n'a pas été la meilleure, mais cette 18 ème place en S7 est fort enviable.

Annick emmène le peloton des S6.

Les Aînés du jour : Christian (V), Jean-Jacques (D) Suzanne (R), sans oublier Cléo chez les jeunes, à la concurrence un peu restreinte, mais sa participation est déjà une belle aventure.

NiSchah NiTigre conteur sans compter.


la retraitée du scrabble Lundi 10/02/2020 à 06:55
merçi Christian, cette lecture scrabblesque   va ravir mes neurones pour la semaine,  c'est comme si j'y étais…...