Nombre de visiteurs en ligne : 9



Cliquez dans la colonne de gauche sur l'article voulu.

Les anciennes publications

SAISON 2019 - 2020
SAISON 2018 - 2019
      Juillet 2019
      22 et 23 juin 2019
      Festival de Vichy
      TH2 de La Bresse
      TH3 de Mirecourt
      TH2 de Bruyères
      TH2 de St-Nabord
      TH2 du Thillot
      Qualifs interclubs
      TH3 de NANCY
      Festival de Cannes
      TH2 d'Epinal
      Simultané Verdiam
      Simultané mondial
      Phase 3
      Phase 2
      Phase 1
      Aix-les-Bains
      AG du Comité
      TH3 de Golbey
      5132...
      A Pralognan
      TH2 du Val d Ajol
      TH3 de Liffol
      TH2 de Liffol

SAISON 2017 - 2018
SAISON 2016 - 2017
SAISON 2015 - 2016
SAISON 2014 - 2015
SAISON 2013 - 2014
SAISON 2012 - 2013
SAISON 2011 - 2012
scrab88 : Championnat de Lorraine en paires
Dimanche 17/06/2018 à 23:45
Le championnat de Lorraine en paires à accueilli 30 paires à Gondrecourt.
La seule paire de série 1, composée de Fabien DOUTE et Gérard KULIK s'imposent facilement. Pour compléter le podium, 3 paires se tiennent en 8 points : Christian GEHIN - Daniel THIRION, Philippe FERNSNER - Cédric SPANG et Jean-Michel KEYSER - Maryse PERNOT.

NiSchah NiTigre Lundi 18/06/2018 à 23:38

Partie 1 : Suzel pour les grandes occasions.

AH, d’après l’UCHRONIE de cette manche, CHOURAIT serait bien un DÉLIT, risquant de faire CHOUINER son auteur lorsqu’il rejoindra la CHIOURME, expédié par la maîtresse de la classe.

En paires, il semble logique que la recherche soit effectuée en BIPARTIE.

Des IGUANES ne sachant où s’installer dans cette salle, trouvent néanmoins un L de premier secours pour s’accrocher en posant ÉLINGUAS ou LANGUIES, avant de comprendre l’intérêt de travailler suffisamment pour se transformer en USINAGE. Une attirante gaineuse permit aussitôt aux ramasseuses de rapporter quantité de mauvaises nouvelles à leurs auteurs.

Pas de O pour AMOINDRI, un cas DIRIMANT, mais aucunement pour RAIDI.

TOMAIENT et mieux MENOTTAI étaient l’objet d’une MUTATION autoritaire.

Même si l’on se REMOTIVE, l’on RETOMBE dans la routine.

Les thons GERMONS sont délaissés par les ROMS.

-6 pour Fabien-Gérard, -10 Maryse-J. Michel, -16 J.Christophe-Thomas… Au tiers de la course.

Partie 2 : Sabine libre ce jour, profitons-en.

Le M du tournoi a été retrouvé, coincé entre les tables 9 et 10. On va pouvoir redémarrer.

Si nous FAUTIONS, nous FUITONS bêtement 8 points.

Tu CORRELAS bien sûr les éléments en place pour un bon résultat, mais n’oublie pas de SARCLER ton jardin. Pendant que tu t’amuses avec tes lettres, les mauvaises herbes se multiplient.

Apprécier un bon DRY après une séance de boDYbUIldING est bien normal.

INSTIGUE était poussé par les lettres en main, mais attention à la place, au risque de paraître ZARBI.

Du temps des Gaulois, il était fréquent que nous inTERVieWAssiOns un OVATE.

FAU/PLA/RAN/REN/ auraient pu amener CARDAT à tripler, mais c’est finalement BRO/ qui remporta les faveurs, sans raillerie.

Transformer OH en KILOHM, seule Sabine peut le faire ! Elle serait sans doute même en mesure de nous faire avaler une ration infecte de MISPICKEL…

Ce n’est pas encore l’ÉPILOGUE pour cette situation PIÉGEUSE.

Il faudra attendre la partie suivante pour pouvoir placer un dérivé de FALUNES. ENFLAS pour faire patienter.

ÉNUQUERA apparaît en se cassant la tête pour un fameux +66.

Il y a de quoi MARONNER si ce nouveau scrabble unique nous échappe avec, à la clé un plus ou moins 41.

Ce qui n’est pas le cas pour MALTASSE, bien secondé, à condition de ne pas avoir cédé au chant de la sirène nonuple.

Fabien-Gérard, une nouvelle fois à -6. Maryse-J. Michel qui ne lâchent pas, -33 et Christian-Daniel, remontant à -41.

Partie 3 : Il est dans son antre, il ne viendrait à personne l’idée d’empêcher Jean-François de besogner la main au panier, rempli de lettres.

Bien que source de 12 zéros dans les 18 premières tables au coup suivant, DISSOUT est logiquement préféré aux STUDIOS. En effet cette forme est la 3ème personne du singulier au présent de l’indicatif et non le participe passé au cours duquel le T disparaît pour laisser place à un S et devient DISSOUTE au féminin. Donc un S après le T est le meilleur moyen de se dissoudre.

BOIRAS, d’un côté, est plus court que BARLONGS, mais on s’en contentera.

On se satisfera d’une seule GOUTTE pour remplacer la GOULETTE et la GOULOTTE indisponibles.

Si la TUYÈRE s’avère un bon canal, nul ne résiste au STYRÈNE, sans doute venu du Mississipi.

En plein RIF, s’il vous déclare je FAUCHERAI, c’est ARCHIFAUX.

Ce n’est pas vraiment l’endroit pour apercevoir des libellules, pourtant un groupe d’ODONATES y est décelé.

Il faut savoir s’armer de patience, voici le FALUNER promis dans la manche précédente…Apparition qui ne peut toutefois INFLUER sur le FLÂNEUR, FLEURON du coup.

ACERBES et CABRÉES devront se représenter une autre fois. Or, quelques acharnés entomologistes, découvrent, après les insectes précités, un remarquable SCARABÉE.

Dix-neuf coups joués, voici venir le VINGTIÈME…

Poser HIP a mis la puce à l’oreille à certains qui ont rentabilisé ce dernier essai, transformant LACE en CHIP.

-1 cette fois pour Fabien-Gérard. Cédric-Philippe -7, devancent de peu Christian-Daniel, -11…

Au final, ces trois victoires apportaient une confortable avance à Fabien & Gérard qui ne rendent que 13 points aux arbitres pourtant roublards.

Christian & Daniel ne pouvaient espérer mieux que cette 2ème place, synonyme du titre en S2.

Mais que ce fut compliqué de préserver 4 points d’avance sur Cédric & Philippe, réguliers et tellement forts.

Maryse & J. Michel ont bien failli créer la sensation du jour. Un remarquable titre S4 obtenu malgré une P3 en-deçà, au goût amer. De quoi compatir à leur déception, surtout à 8 points de la médaille d’argent.

J.Christophe & Thomas, ont dû eux aussi subir les foudres de cette P3, mais leur parcours a été remarquable et largement suffisant pour empocher la victoire chez les S3.

En 17, 18 et 19èmes positions, on découvre les vainqueurs des autres séries. Respectivement les débutants Odile et Paul qui obtiennent une incroyable place dans ce contexte, suivis des deux Bressaudes S5, Marie-Paule & Monique qui, après le titre vosgien, deviennent les reines lorraines de la catégorie, à leur immense joie communicative, puis Michèle & Sylvie, les deux Bruyèroises primées ce jour chez les S6, tout aussi heureuses.


NiSchah NiTigre rapporteur officiel.


maryse Jeudi 21/06/2018 à 09:23
tres belle journée chez Jean François Harmand, avec mon partenaire Jean Michel, nous nous sommes très bien entendus, puisque par DEUX FOIS ,nous avons sauté le couple THIRION - GEHIN !!!!!!! mais pas 3 hélas, mais très CONTENTS tous les deux de remporter le titre de champion de LORRAINE DES SERIES 4.....

Christian Géhin Jeudi 21/06/2018 à 11:51
Il me semblait que tu y prenais goût. Mais toutes les bonnes choses ont une fin...

MPA Jeudi 21/06/2018 à 21:10
Il a fallu se mettre à 2 pour gagner les S5, et (comme tous les présents ont pu le constater), on est très heureuses d’avoir réussi ! 💪😊😊