Nombre de visiteurs en ligne : 5



Cliquez dans la colonne de gauche sur l'article voulu.

Les anciennes publications

SAISON 2019 - 2020
SAISON 2018 - 2019
SAISON 2017 - 2018
SAISON 2016 - 2017
SAISON 2015 - 2016
SAISON 2014 - 2015
SAISON 2013 - 2014
SAISON 2012 - 2013
SAISON 2011 - 2012
scrab88 : TH2 de St-Nabord
Dimanche 14/04/2019 à 21:35
Disputé pour la première fois en multiplex, le TH2 de Saint-Nabord a attiré 57 participants.
Après sa victoire au Thillot le week-end passé, Christian AMET récidive, cette fois devant Marc POTEMSKI et Jean-Jacques LION.
Consultez le classement cumulé des 204 participants du triplex.

NiSchah NiTigre Lundi 15/04/2019 à 23:18

Partie 1 : Sabine avait été privée de tirage la semaine précédente, belle occasion de se rattraper et de quelle manière, six scrabbles dont quelques-uns réservés aux connaisseurs, des coups à ne pas délaisser. 1011 points, une broutille…

En entrée, assiette de DONAX, petits mollusques, mais heureusement bivalves DOrsoVeNTrAuX, permettant ainsi de paraître plus imposants.

Deuxième tour et son fameux quadruple pour ne pas déroger à la règle. Ici VOlT-Â-MES est préféré à VOuTÂMES. A noter l’apparition du russophile zEMSTVO qui aurait sans doute étonné une grande partie de l’assemblée en cas de succès.

Ce jeu est-il APHroDiSiAQue ? C’est en tout cas une question qui revient fréquemment dans les F-AQS. Bizarre, mais chez Marcel, allez savoir…

Décidément, spécialiste du monde lacustre, Madame l’arbitre persiste en nous parlant des DAPHNIE-S. Il était judicieux de participer à son exposé pour ne pas avoir la HAINE des 45 points perdus en toute HÂTE.  Toujours dans ce registre, la DAUPHINE DIAPHANE n’aurait fait qu’une bouchée d’un malheureux APHIDIEN à la robe PINCHARDE, HANDICAPÉ par un problème de DIAPHONIE.

L’élite SAUNERA, mais à JEU-N pour une efficacité accrue.

Cette VÉTILLE n’était pas si bénigne puisqu’elle ÉVEILLÂT bien des curiosités.

Quand TACITES, CATÎTES, CITÂTES proposent leurs bons services, pourquoi les décevoir par une recherche au rendement aléatoire. Christian Amet y a cru est le C doublant du STATICE lui permet d’embellir sa table de cette fleur aussi insolite que rose.

Heureusement CLONER-A-I vole au secours d’ENCLOR-A-I, verbe défectif à la conjugaison forcément risquée. La LICORNE faisait front en cas de besoin (-6).

Pas moins de huit lettres différentes se montraient volontaires pour aider les neuf mots prêts à bondir, mais en vain. Il a fallu que Blandine G’Sell RÉSOL-V-E le problème de bien agréable façon, mais les habitués connaissent la qualité de ses nombreuses et étonnantes trouvailles, bien utiles à la société.

Le MIAULEUR ne sera pas l’homme au BRO- est encore moins au CA- MÉLIA, seulement de l’ordinateur arbitral et bien sûr sabinal,  détecté.

Trouvant le jeu amusant, Sabine carbure encore avec PYRÈ-N-E. Bof, à +1, pas de quoi se gausser…Viens à notre place, tu verras…

Si vous FOU-R-REZ au bon endroit, +20 vous attendent.

BRINGUE interdite au BURGIEN par une BRUNE veillant à sa santé (=BRUIE).

Une partie plaisante, bien négociée par Christian qui n’y lâche que 8 points ! Christian (encore un, mais différent) -26 et Yolande -28 prennent position.

 

Partie 2.   Se rendre à Saint-Nabord et ne pas y retrouver Marcel  ne peut se concevoir. Pour cette raison, il était bien présent en ce jour des Rameaux  qu’il ne manquât pas de signaler à l’auditoire buvant la moindre annonce de ce monarque reconnu bien au-delà des murs de la salle dont l’aura aura raison des plus sceptiques. Malgré sa position qui ne souffre aucune entorse au protocole, le personnage reste taquin dans l’âme et il fallait s’attendre à subir quelques situations dont il a le secret. En effet, l’attente n’a pas été longue avant la panne générale d’électricité  et l’annonce sans broncher d’un Roumanie O en toute candeur. Pourtant la plupart des présents est ressortie à peu près intacte de ces escarmouches.

Au boulot maintenant…

ÉWÉ la partie est commencée, il est trop tard pour se rendre au WATErcLOsEt.

T-R-ABOULA roule bien sûr BA-R-OULÂT. LABOURÂT et ABOULANT ont permis de gonfler beaucoup de besaces.

On en DÉC-O-UDrA encore dans cette manche qui n’en est qu’à ses débuts. DÉCIDUAL est expulsé de la grille.

Faire mieux que HÂTIF est un pas que l’on ne FRANCHIT pas.

Le drelin de la victoire retentit pour RESONN-A-S et SONNER-A-S.

Les personnes BIZUTÉE-S ont ainsi eu le mérite de trouver la solution idéale, mais malgré un morceau en moins, ÉB-O-UTIEZ portait secours à qui demandait de l’aide.

Christian A. est tout heureux de retrouver sa solution, NUISES, à la pointe du coup, avec ce tirage qui avait de quoi inquiéter et qui n’a pas trouvé une des cinq lettres d’appui nécessaires.

La sélection se faisait naturellement grâce à l’avantage pris par le sextuor ayant présenté S-ÉLECTAI et six autres encore brisaient les espoirs de beaucoup avec É-P-ÉCLAIT, d’un point inférieur.

Il ne  fallait pas se mettre le  DOIGT  dans l’œil, DOIGTER la partition était impossible ici.

1010 points pour cette longue partie, pourvoyeuse de pièges touchant chacun à tour de rôle.

C’est Marc, cette fois qui résiste le mieux -22, mais Christian -57 garde un point d’avance sur son rival  au final pour remporter ce tournoi. Dans cette manche, Chantal Loriette, -54 signe une fameuse performance.

Le podium final est complété par Jean-Jacques, garantissant ainsi la hiérarchie.

Fabrice confirme sa supériorité chez les N3

Yvette remporte localement les N4, mais mieux encore, arrive en tête des 59 concurrents du multiplex, avec ses tout premiers % N2 en récompense !

Sylvie est imbattable chez les S6, ici bien sûr, mais également sur la totalité  des 36 participants de cette catégorie.

Grâce à cette fameuse deuxième manche, Chantal mérite bien cette victoire chez les N5.

Si la concurrence n’était pas très forte ici, Jacky profite de sa première année de compétition pour truster les titres dans sa série.

Place au buffet.

NiSchah NiTigre, Navoiriaud d’un jour.


Fabrice Mardi 16/04/2019 à 00:37
Le O de Roumanie fut un grand moment de scrabble, en effet; dit avec une telle nonchalance que j'ai mis du temps à percuter...Merci Marcel pour cet instant de détente. On attend l'an prochain avec impatience pour découvrir, espérons le, de nouvelles excentricités géographiques...et pour le buffet, of course.