Visiteurs en ligne : 8


Cliquez dans la colonne de gauche sur l'article voulu.

Les anciennes publications

SAISON 2020 - 2021

SAISON 2019 - 2020
      TH2 du Thillot
      Fabrice
      Février 2020
      TH3 de Bruyères
      TH2 d'Epinal
      Simultané Verdiam
      Weekend laxovien
      Phase 3 : suite
      Catégorie Rubis
      TC5 de Golbey
      Simultané mondial
      Année 2020 :
      Phase 3
      ODS8
      TH3 de Golbey
      Phase 2
      Phase 1
      Yvonne
      Roger Allmang
      AG du Comité
      TH3 de Liffol
      TH2 de Liffol
      TH2 du Val d Ajol

SAISON 2018 - 2019
SAISON 2017 - 2018
SAISON 2016 - 2017
SAISON 2015 - 2016
SAISON 2014 - 2015
SAISON 2013 - 2014
SAISON 2012 - 2013
SAISON 2011 - 2012
scrab88 : TH2 d'Epinal
Dimanche 03/02/2020 à 23:01
Plus de 300 véhicules sur le parking du Parc des Expos, mais seulement 57 concurrents au TH2 d'Epinal.
Après une 1ère partie largement remportée à -23, Etienne PENTECOTE, de Vesoul, s'impose de justesse devant Brigitte MENNESSIER, initialement prévue à l'arbitrage. Daniel THIRION complète laborieusement le podium.

NiSchah NiTigre Lundi 03/02/2020 à 23:36

Nouveau décor cette année pour le TH2 cher à Christine.

En effet, nous retrouvions 23 ans plus tard, le parc des expositions qui avait alors accueilli les championnats de France.

Bien que les Grellet, Pasquinet ou Delaruelle de l'époque n'aient pas daigné participer à ces retrouvailles, le plateau était relevé, faisant honneur au travail de sape en amont de Madame la Présidente, dite aussi Reine Christine et de sa cour pour obtenir le droit de concourir dans cette belle salle propice aux joutes futures.

La présence de Monsieur le maire motiva évidemment et incita les plus frileux a se surpasser.

Les réjouissances pouvaient commencer, bien à l'abri, tout en profitant du ciel qui pleurait toutes les larmes de ses nuages atteints d'un immense chagrin, au-delà des grandes baies vitrées

Partie 1 : Alain, pour son apparition annuelle arbitrale, va comme d'habitude, s'évertuer à départager cette meute prête à bondir, notamment en proposant ses célèbres Suisse-SSSS.

98,2% de la salle a profité de la mise en bouche et tout en douceur de cette première main offrant 54 possibilités de toper. Une seule élue bien sûr et ReVISSE emporta les faveurs arbitrales. Malgré un choix qui pouvait s'avérer discutable, il fallait s'atteler aussitôt à la recherche des prolongements. A l'avant, tout l'attirail verbal, mais derrière un P- à...prévoir et pour tripler, on en pince pour ÉC-

Préparons maintenant C/-W/-MIDS/-TOWNS/- et le nouvel HIP-S. Et je vous laisse creuser la recherche...

BUTINANT et INTUBANT doivent laisser place au BÂTI idéalement construit pour accueillir le R initial d'un migrant marocain, mais qui joua à l'arlésienne au grand dam des prévoyants.

I et S devant KAT, voire A après, sont à surveiller.

Pourtant au grand jour, sans se travestir, NUEMENT (=NÛMENT) est seulement reconnu de neuf chercheurs et provoque des dégâts déjà préjudiciables -49...Daniel, Christian, Christiane J. Dominique... sont déjà hors course dans les premières tables.

La surprenante PLÂTRE-US-E offre une belle réplique, -12, malheureusement pas utilisée par celles et ceux qui ne R-EPLÂTRE pas la PLÂTRÉE refoulée.

Un quinté gagnant pour les COROLL-ES : Daniel, Bernadette S. Annick, Jacqueline, toute de rubis auréolée et Marcelle. Mais peut-être ont-ils proposé COLLUR-ES ?

C'était l'occasion de rencontrer la nouvelle COROLE, évidemment moins jolie.

Les MUID ou DAIM créaient l'I-KAT attendu et bouclaient finalement les recherches à cet endroit.

Pas de quoi se couvrir de boutons par l'arrivée de cet EXÉMA tout seulement déclaré, les ÉMAUX brillaient tout autant.

TIQUENT est salvateur dans cette exploration, -16, mais pour les tenaces qui ont profité de l'énergie du QI maintenant omniprésent et encore tellement délaissé, le QUINTET apporta l'ambiance jazzy escomptée par les organisateurs.

Un tiers de la salle monte dans le véhicule les emmenant aux 158 points de VOI-T-URAS. OUVRAIS 67 et mieux VOUERAIS 76, apportent leur aide, mais la perte est énorme. Christiane, Marie-Claude, Christine, Fabrice...malgré leur -82 sont les moins perdants, alors que c'est -123 pour Christian et même -158 pour Yvette...Pour ne citer que les outsiders du départ.

Le ciel s'assombrit dangereusement pour ces malheureux.

Allez ZOU, l'arrivée des corses LONZO et LONZU, se fête avec un verre d' OUZO.

A mi-chemin, rien d'anormal à retrouver Étienne et Bernadette en tête, alors que Suzanne produirsait une petite sensation à la suite immédiate.


Partie 2. Christine va maintenant prendre la parole pour les deux heures à venir dans un show ininterrompu, même pas d'une traditionnelle page publicitaire, le public sous le charme, ne voulant perdre aucune de ses paroles.

La totalité des joueurs se reconnaît dans les pauvres HÈRES dont il est immédiatement question. Une dizaine de possibilités s'offrent pour attraper la case triple H1, mais il faut surtout surveiller la venue d'un C, pouvant apporter de c-hères récompenses.

Avec ÉCUMANT à 85 est-ce bien raisonnable de lancer ÉCUMANT-S à 89 ? Christian, Jacqueline et Monique H. ont bravé le destin avec bonheur. CHAUMENT en troisième choix faisait bonne figure à seulement -11.

L' INTErvIEW d'un koWEÏTIEN nous apprit qu'il suffisait de jouer simplement TWEEN pour ne pas se mouiller, la grande lessive viendrait plus tard...

Coincer HIAI à cet endroit relevait de la pure fiction et d'une extrême HÉRÉS-I-E. Daniel l'a bien ressenti et s'est contenté du sous-top OUAH pour son solo dominical.

Dominique et Madeleine ont trouvé le moyen de rentabiliser le B de BÉA-I-S pour ponctionner deux points aux copains ébahis.

Quand l'accessible BALLENt est inaccessible, Christine a la solution, il suffit de le transformer en NetBALL. C'est d'une simplicité ! Félicitations pour ce superbe panier réussi !

VÉNÉRIDÉ, DÉVERNIE et le gagnant R-E-NVIDÉE peuvent décourager les meilleures volontés.

Il ne fallait pas se montrer E-NGOURDI pour tirer le meilleur de ce problème arbitral posé sur le GUÉRIDON (-22) et nul besoin d'un coup de GOURDIN pour y parvenir. Et n'allez pas croire quand l'accouplant avec une GOURDINE, on obtient de petits bâtons. Il y a vraiment des coups de triques qui se perdent, non mais !

Étienne, Daniel, Christine, Jacqueline et Jacques proposent gentiment de porter la lance de la FarCEUSE (84) en utilisant leurs FaUCRES (99) dans cette région SURFaCÉE (78) en accord RÉCURSiF (74) si besoin.

SAVATIEZ n'aurait peut-être pas atteint les 72 de D-ATIEZ.

ASADO a permis à Geneviève de griller ses concurrents. 9+10, voilà une cuisson à point !

Encore une fois, c'est le QI QUI se montre le plus malin.

Réveil des perdants de la manche précédente dans celle-ci avec Christian, Christiane et Dominique dans cet ordre. Bien, mais le trou était bien trop profond...

Soulagement pour Étienne, peu rassuré, mais suffisamment armé pour résister aux attaques venues de l'arrière.

Énorme performance que cette deuxième place revenant à Brigitte. L'exploit ne pouvant être qualifié par un terme connu actuellement, la consultation des personnalités les plus représentatives et à même de se prononcer, a été immédiatement provoquée.

Après une insoutenable attente, la fumée blanche sortait enfin de cette cheminée objet de tous les regards.

C'est ainsi que le terme de BRIGITISSIME a été adopté à la majorité, défendu notamment par Sabine, l'une des pièces maîtresses de ce parterre et son entrée est déjà programmée dans le prochain ODS. Tellement mérité pour la championne, pensez donc, passer de la table 53 à la 2, la remontada de cette décennie à peine commencée !

Daniel s'adjuge de justesse les derniers PP2 disponibles.

Chantal, encensée par sa qualification au championnat de France, écrase les 5

Joël domine sans partage le clan des 7,

Mathilde fait de même chez les 6 et sa progression est remarquable.

Étienne (V), Suzanne (R) et Geneviève (D) sont les aînés les plus remarquables de cette folle journée spinalienne.


NiSchah NiTigre mémorialiste officiel. 


Christine Mardi 04/02/2020 à 10:28
Un grand merci christian pour ton commentaire toujours aussi plaisant . Quelle verve, quel talent !!!

L'HÔTE Mardi 04/02/2020 à 18:17
Je suis bien d'accord. C'est avec un plaisir toujours renouvelé qu'on déguste les commentaires de Christian.
La remontada aurait même pu bénéficier de majuscules étant entrée dans l'ODS8.
PLH