Nombre de visiteurs en ligne : 2



Cliquez dans la colonne de gauche sur l'article voulu.

Les anciennes publications

SAISON 2019 - 2020
SAISON 2018 - 2019
SAISON 2017 - 2018
SAISON 2016 - 2017
SAISON 2015 - 2016
SAISON 2014 - 2015
SAISON 2013 - 2014
SAISON 2012 - 2013
SAISON 2011 - 2012
scrab88 : TH2 d'Epinal
Dimanche 03/02/2019 à 21:28
Malgré une neige toujours présente sur notre département, 54 courageux se sont lancés dans l'ascension du TH2 d'Epinal au top culminant à 2281 points et parsemé de 17 scrabbles à gravir... Hénaurme !!!
Les premiers de cordée, Daniel THIRION, Christian GEHIN et Dominique MONTOWSKI ayant toutefois dévissé sur UNiRAMEE en nonuple...

NiSchah NiTigre Mardi 05/02/2019 à 12:11

Comme il est de bon ton, la cour de la reine Christine n’a pas lésiné sur la dotation de bonbons, sensée rendre la recherche aussi douce et agréable que possible.

Oui, mais voilà, trois bonbons pour deux parties, comment gérer ce casse-tête ? Ici, plusieurs écoles s’affrontent :

-Les avaler tout de suite, pour en être débarrassés*. En tenant compte qu’on peut en retrouver sur la table qu’on occupera à la P2.

-Les mettre dans une poche pour ne plus y penser*. Attention au passage dans la machine à laver.

-En prendre un à chaque scrabble raté*. Guère envisageable, l’allocation s’avérant rapidement trop étriquée.

-Couper le plus mou en deux pour en avoir autant à chaque manche*.

…*

*Biffer la mention inappropriée, plusieurs réponses possibles.

 

Partie 1 : Alain, connu pour sa main dévastatrice, va-t-il attester ses aptitudes ? Cramponnez-vous, il va confirmer…

En principe la distribution de liqueur de MYRTE ne peut qu’entretenir les bonnes relations avec nos juges.

Déjà, un URANISTE INSATURÉ, INSTAURE sa loi que, même la SATURNIE accepte. Moult ersatz font bonne figure pour contrer ces trouvailles de Daniel Thirion, Christian Géhin, Monique Anxionnat et Francette Stalin.

Malgré cette solution, ENNU-Y-AI n’était pas si reposant, le PENNY payait autant.

ÉPOUTIA débarrassa la grille de ses impuretés, ÉTOUPAI  reboucha les trous au même prix. RETOUPAI, ÉPANOUIT, POINTEAU…existaient, mais bien loin…

Trois seulement, n’HUILENT pas la bonne ligne pour y glisser ce résultat bien gras.

Les PHLEGMONS ou FLEGMONS sont aussi gênants l’un que l’autre, ici on ne les accepte qu’avec F premier. Si nous GO-N-FL-Â-MES alors, ceci  en était probablement la cause.

La nouvelle BIKEUSE ne rend que 2 points au SKI, sports assez méconnus des BUKAVIENS.

Le VERBE fait preuve de BRAVOURE en ce jour OUVRABLE.

JOUAI à 46 ou JUPONnAI à 75 ? Dilemme au moins pour les 12 premières tables qui ont écouté à tort, pour une fois, la voix de la sagesse en perdant 29 points. Et regarder sous la jupe des filles n’aurait pas donné la réponse.

Je prendrais bien un bonbon, oui mais je vais déranger mes voisins…Trop tard, écrivez !

Edith Henry et Chantal Loriette sont venue en aLPINE pour vanter les bienfaits de la montagne, proposant notamment un trek…HYMALAYEN, très efficace pour combattre l’HELMINTHE à condition de s’abreuver suffisamment en MONTHÉLIE. Ce qui est, somme toute, une opération  bien MACHINALE.

Il ne fallait pas capituler devant les CHAM-A-DES, sinon 50% de l’avoir disparaissait. De plus, impossible de s’offrir du SCHIEDAM avec des DRACHMES devenues sans valeur.

La grille est GOBETÉE, opération rendue nécessaire après les attaques subies.

Des TRÂLÉES d’opportunités sont offertes en 1C à 75, mais LESTERA, grâce à un A-JONC prévisible, prend de peu le meilleur.

On croit en avoir fini avec ces attaques incessantes, mais Alain, en propose une dernière en pensant qu’on l’ADULERA. Alors là, c’est vous qui voyez…Même le S-ARDE sur le D-IWAN en est resté abasourdi, 52 points derrière…

Je vous l’avais dit, une tornade, un typhon…étaient passés.

Pourtant, Daniel et Christian, croyant à une nouvelle épreuve en paires, n’ont rendu que 52 points, devant Dominique Montowski -82 et Fabrice Petit -99…Les seuls au négatif à deux chiffres…

 

 Partie 2.   C’est certain, il va être impossible à Christine d’égaler la prestation d’Alain et pourtant…

On VOMIRA encore énormément dans la salle, pas remise de l’indigestion provoquée par la partie précédente, mais le coup de KLAXON devrait relancer les velléités.

Pourtant aussitôt, l’arbitre semblant revenir sur sa décision, propose du VERONAL. Comprenne qui pourra. Heureusement, seul Daniel s’est laissé tenter, pensant, à juste titre, que cela n’aurait pas d’effet sur lui et surtout attiré par la prime, +18 et 10.

Un bonbon, pas un bonbon ? C’est énervant…

LANGUEYA trouve en AY un remplaçant de valeur.

GRANULAI, LANGUIRA et ALANGUI font bonne impression, mais sont battus par R-ALINGUA dont personne ne profite toutefois. -11, au mieux.

Sans maçonner, HO-U-RDONS renforce la place. RHODIONS n’en peut mais.

Mais que dois-je faire de mes bonbons ? Ah, que suis-je embrouillé !

La marine est à l’honneur ce jour, le mât tombant à PIBLE pour Daniel, Geneviève Houot et Liliane Piovesan. +3 récompensent ces intrépides navigateurs.

La MOUFETTE et les joueurs ne MOUFTE-N-T même plus contre cette nouvelle secousse arbitrale.

Le tirage permet une multitude de réussites entre 64 et 68 points. Mais le nonuple ouvert doit faire valoir ses droits. Et en effet, Madame l’arbitre à qui rien n’échappe, annonce 131 points à la pauvre chambrée impuissante contre cette UNiRA-M-ÉE, forcément bien seule dans sa branche, tandis que Christian, sans réaliser une hÉNAUR-M-E opération, était le seul à tripler sa proposition, lui valant 9 + 10  de bonus.

Bien placé, Fabrice est seul à apercevoir le SHELF flottant sur la Moselle.

LINGOTEZ et TRINGLEZ délèguent un ZEK comme représentant.

Il est inutile de chercher un GENTILÉ pour qui habite en ligne 2 puisque les filets qu’on LIÈGENT s’adjugent l’endroit. +1.

Afin d’acheter les CIRES nécessaires pour faire briller le secteur 7G, les SOUS cumulés de Madeleine Grimaud, Chantal, Mathilde Demanet, Jeannine Fleurance et Solange Creusot ont suffi.

Lorsque nous BRUÎMES l’étoffe trouvée en colonne 3, inévitablement l’action BRUMISE la zone. Les ERBIUMS, pourtant tellement rares, n’ont pu se loger.

Même si ce nouveau tirage apporte une demi-douzaine de scrabbles secs, il est inutile de leur chercher un lit. Mais en s’appliquant, un double-appui pourrait rendre service, surtout avec un joker. Bien en pris alors aux laborieux chercheurs, qu’ils soient ou non IMPOTENTs et I-MPOTe-N-TE !

Ce dernier assaut  ravageur clôturait un tournoi au score digne d’un petit TH3 !

Daniel -81 restait seul sous les -100, Dominique -115 et Fabrice -122 s’en  sortaient à moindre mal.

 

Daniel remportait finalement cette épreuve de bien belle manière.

Christian, n’ayant jamais résolu le problème de ses bonbons, conservait difficilement la deuxième place, toutefois à partager avec Dominique (S4), super combattante, qui a réalisé un bel exploit.

Il ne manque pas grand ’chose à Fabrice (S3) pour accéder au podium.

Sylvie, comme à son habitude, prend le meilleur chez les 6 et termine de plus, devant Catherine la championne des 5.

Sympathique retour en haut de classement pour Marie-France, lui permettant d’être distinguée Diamant du jour.

Jeannine, bien que seule S7, a reçu une récompense méritée et les encouragements pour la qualité de son résultat.

 

NiSchah NiTigre diariste officiel. 


Paulo Mercredi 06/02/2019 à 23:46
Après un article sur 2 pages dans Vosges Matin,  ton subtil commentaire vient. couronner le tournoi d'Epinal

christine Jeudi 07/02/2019 à 09:57
Merci Christian. Promis, l année prochaine, on mettra plus de bonbons sur les tables pour t'éviter des problèmes métaphysiques !!!

Fabrice Jeudi 07/02/2019 à 12:21
Hé Christian, hier j'ai fait une partie sur l'ISC et j'ai joué HENAURME; c'était le top, mais point de solo là. Donc, merci à toi d'avoir fait rentrer ce mot dans ma p'tite tête.

NiSchah NiTigre Vendredi 08/02/2019 à 16:17
Avoir découvert ce mot et en profiter aussi rapidement, c'est ...énorme!