Nombre de visiteurs en ligne : 2



Cliquez dans la colonne de gauche sur l'article voulu.

Les anciennes publications

SAISON 2019 - 2020

SAISON 2018 - 2019
      Juillet 2019
      22 et 23 juin 2019
      Festival de Vichy
      TH2 de La Bresse
      TH3 de Mirecourt
      TH2 de Bruyères
      TH2 de St-Nabord
      TH2 du Thillot
      Qualifs interclubs
      TH3 de NANCY
      Festival de Cannes
      TH2 d'Epinal
      Simultané Verdiam
      Simultané mondial
      Phase 3
      Phase 2
      Phase 1
      Aix-les-Bains
      AG du Comité
      TH3 de Golbey
      5132...
      A Pralognan
      TH2 du Val d Ajol
      TH3 de Liffol
      TH2 de Liffol

SAISON 2017 - 2018
SAISON 2016 - 2017
SAISON 2015 - 2016
SAISON 2014 - 2015
SAISON 2013 - 2014
SAISON 2012 - 2013
SAISON 2011 - 2012
scrab88 : Qualifs interclubs
Dimanche 25/03/2018 à 21:02
13 équipes ont disputé les qualifs interclubs à St-Nabord: 1 en Div 3, 5 en Div 4, 4 en Div 5 et 3 en Div 6.
Au terme de 3 parties sélectives, Les Valois de Golbey s'imposent en D3, les Images d'Epinal en D4, Les Dahus de La Bresse en D5 et les Calunes de Bruyères en D6.
Individuellement, Gauthier HOUILLON se détache largement devant Jeanine BULET et Michèle AMET.

Une seule équipe vosgienne qualifiée pour la finale : après leurs performances au simultané handicap, les Callunes de Bruyères se distinguent en D6. Bravo !!!

krakmuch Mardi 27/03/2018 à 17:53
Vous n'avez pas les résultats cumulés de toute la lorraine?

scrab88 Mardi 27/03/2018 à 18:41
Ils figurent sur le site de la FFSc.

NiSchah NiTigre Mardi 27/03/2018 à 18:40

Partie 1

Un peloton de 42 coureurs s’engouffre dans un rythme SOUTENU dès le départ, laissant déjà les malheureux poursuivants à 56 longueurs ou 54 pour les plus chanceux.

Un court LUTONS sera à même de remplacer d’emboués ILLUTONS.

Un verre à la santé de Gauthier pour cet unique RULLY local. Pas vraiment le cadeau idéal à lui faire, mais l’occasion était trop belle.

Les FEUX ont eu raison des féodaux TONLIEUX, impôts pourtant largement remplacés depuis.

Les NOISETTES POETISENT et EROTISENT le moment. Christine Ballion, Sylvie Rouillon et bien sûr Gauthier ont saisi l’occasion offerte.

Pas un seul PETOMANE n’a pris la mouche de ne pas avoir vu l’EUMÈNE. Pourtant Gauthier ne rendait qu’un point avec un des deux difficiles sous top, MONEP ou NEUME, intégralement collés.

HAPPONS n’a pas été si facile à attraper pour certains.

Le CANDIDA n’était pas candidat au poste offert. CANA sera choisi en suppléant.

Personne n’utilisera cette brosse suisse à poils durs pour faire RIZETTE, de même que les ASTICS qui auraient pourtant lissé le cuir de certains CAVISTES dans le bon sens.

Ben KWA, ce n’est pas étonnant qu’on ne trouve dans la salle qu’un trio capable de comprendre cette langue nigéro-congolaise toujours en vogue à Saint Nabord puisque utilisée sans effort par les deux joueuses locales, Michèle Gauthier et Bernadette Sirguey, auxquelles il faut bien sûr adjoindre Gauthier, au faîte de l’actualité.

Première victoire du jour pour Gauthier, devant Bernadette et Hubert Lainte.


Partie 2


Seulement 7 ont profité d’une belle JATTÉE disponible à l’entame. Ces gourmands ont pour nom Bernadette, Jacqueline Gillet, Joël Petitjean, Monique Le Paige, Geneviève Houot, Jacques Ruffenach et il en manque un…Ah oui, le voilà, Gauthier évidemment…

Déjà plus que quatre à en (h)être pour le FOYARD, Monique, Geneviève, à nouveau, accompagnées de Christiane Jeandel et d’Annick Bongeot, s’en revenant de leur promenade dans les bois proches.

Les ENQUÊTES ouvertes ont permis de reconnaître QUÊTÉES comme prétendant officiel.

CHÔMABLE, LOCHÂMES et même un CHAMELON espéraient être retenus, mais le CHAUME a refusé toute intrusion.

Un arrêté MAÏORAL inapplicable profitera à ARMAI de passer en force.

Si vous NOUÂTES idéalement sa SOUTANE, les 83 bons points offerts par Monsieur le curé n’étaient pas de refus.

RUCHERAI, HURLERAI, RHUMERAI et AHURIREZ ont dû s’incliner et sans crier contre un simple HUERAI.

Toujours Bernadette et Christiane, mais aussi Alain Henry et bien sûr Maître Gauthier, ont présenté leurs travaux de poterie et leur maîtrise parfaite de l’utilisation du RAKU.

BLONDIN ne s’adapte plus majoritairement pour qualifier cette noble assemblée, pourtant certain(e)s le font encore valoir à juste raison, comme Gauthier évidemment, Christiane, Geneviève et Michèle Amet.

ÉCÔTAIS sur le bon côté, imbattable !

SUpraSeGMenTauX ou pas, EUX ne se sont pas posé la question.

Les EGOÏSTES n’ont pas voulu partager, alors dans la confusion, Yvette Claudon s’est emparée des GOSETTES laissées par un groupe de Belges venus cueillir les dernières pommes disponibles afin d’en fourrer leurs chaussons. L’ECOSSAGE, ou mieux l’ESSORAGE, n’ont que peu tenté les autres sages.

Deuxième victoire du jour pour Gauthier devant Pierre-Michel Ledez et Jacqueline Gillet.


Partie 3

Les joueurs maintenant bien échauffés font confiance au BIWA initial à 82,9% pour les requinquer dans le luth final.

Tout le monde est bien sympathique dans cette réunion, mais on ne repère véritablement que cinq CHOUTES, comme Danielle Claudel, Jacqueline Gillet, Odile Remy, Marie-France Daval et Jacques Ruffenach seul chou, mais solidaire de ces dames. Mais SOUTACHE, SOUCHET et TOUCHES les suivaient de peu.

Les QUÉLÉAS volaient en nombre dans la salle faute de ne pouvoir poser TALQUÉES.

Beaucoup de possibilité, mais évidemment avec J joker, la solution est délicate à dénicher. C’est ainsi qu’ils ne sont que sept à présenter AJOURNÂT préféré à AJOURANT. On y détecte Bernadette, mais Bonne cette fois, Michèle Hatton, Brigitte Mennessier, Annie Pouilly, Jacques toujours, Hubert Lainte et… revoilà Gauthier. De +2 à +6 en général…

GRR+EEEE, un peu effrayant à première vue, mais si REGRÉÉE ne trouve à s’immiscer, un N permet RÉGÉNÈRE, émoustillant ainsi une bonne moitié des chercheurs.

Nouvelle envolée de petits oiseaux avec ces ORIOLES aperçus par Jacqueline G., Christiane Pentecôte, Christine Ballion, Michèle Amet, Monique Le Paige, Evelyne Mege et…Gauthier !

ŒSTRIOL -17 et surtout ECLOSOIR -2 ont aidé quelques rares suivants à ne pas y laisser trop de plumes. A noter l’apparition théorique d’un surprenant SORELOIS, comme chacun sait, habitant Sorel-Tracy, un Québécois ne pouvant bien sûr pas participer aux interclubs français.

Les espoirs de VAPOTER partent en fumée. On devra se contenter de PAVOT.

Pas de quoi faire une crise si on rate HYSTÉRIE car les HYPERS ne rendent que 11 points.

FANTÔME, FŒHNÂT et FOMENTA sont de la revue, pourtant un C accueille FECONDÂT de même qu’un H sera l’hôte d’un sérieux FANTOCHE d’égale valeur. DÉFONÇÂT, ENFONÇÂT et FONÇÂTES avec seulement -6, en sauvèrent plus d’un.

Avril se rapprochant, il n’est pas surprenant que des poissons, osseux de surcroit, viennent perturber la sérénité de ces pauvres pécheurs. C’est ainsi que 64 de ces derniers se retrouvent amputés d’au moins 116 arêtes ! Avec ces incongrus TILAPIAS. Un fameux bonus pour Michèle A., Jeanine Bulet, Geneviève H., Annick B. Cyrille Harter et…Gauthier, célèbre pêcheur aux gros…score ! ALITAIS, malade et ITALIAS, pas de saison, n’ont pu s’imposer.

ECULENT est trop fatigué pour chercher une place, ÉLANCÉ tout en finesse, plaît bien à sept diligents, Sylvie Rouillon, Monique Le P., Christiane J., Christine Minaux, Jeanine B., Joël P. et surprise…Gauthier !

Et une et deux et troisième victoire du jour pour Gauthier, devant Michèle et Jeanine.


Derrière Gauthier, à quelques…251 points, voici venir Jeanine, meilleure S4 et Diamants du jour. Avec beaucoup moins d’écart, Michèle 3ème, est aussi championne S3 et Vermeils.

20ème Claudine Mathis pour les S5, la Spinalienne qui monte et ce n’est pas qu’une image...

Un tournoi sans Bruyèroises nominées n’est pas envisageable, c’est ainsi que Sylvie Rouillon 26ème et Pierrette Perrin 39ème, prennent respectivement l’ascendant chez les S6 et 7.


NiSchah NiTigre, rapporteur officiel.


MARYSE Samedi 31/03/2018 à 07:17
UN GRAND B R A V O a l'équipe de Christiane Pentecote qui termine 6 EME DE LA DIVISION 6
bravissimo les Bruyères....