Nombre de visiteurs en ligne : 11



Cliquez dans la colonne de gauche sur l'article voulu.

Les anciennes publications

SAISON 2019 - 2020

SAISON 2018 - 2019
      Juillet 2019
      22 et 23 juin 2019
      Festival de Vichy
      TH2 de La Bresse
      TH3 de Mirecourt
      TH2 de Bruyères
      TH2 de St-Nabord
      TH2 du Thillot
      Qualifs interclubs
      TH3 de NANCY
      Festival de Cannes
      TH2 d'Epinal
      Simultané Verdiam
      Simultané mondial
      Phase 3
      Phase 2
      Phase 1
      Aix-les-Bains
      AG du Comité
      TH3 de Golbey
      5132...
      A Pralognan
      TH2 du Val d Ajol
      TH3 de Liffol
      TH2 de Liffol

SAISON 2017 - 2018
SAISON 2016 - 2017
SAISON 2015 - 2016
SAISON 2014 - 2015
SAISON 2013 - 2014
SAISON 2012 - 2013
SAISON 2011 - 2012
scrab88 : TH3 de Golbey
Dimanche 14/10/2018 à 20:12
En duplex avec Saint-Junien, le TH3 de Golbey a réuni 83 joueurs cette année.
Podium du jour : Christian AMET, Fabien DOUTE et Eric MAZOYER.
Au total, 121 joueurs pour le duplex.

NiSchah NiTigre Lundi 15/10/2018 à 22:23

Partie 1 : Coup d’envoi aux aurores à Saint-Junien, car à 80 km/h le tirage n’est pas prêt d’arriver à Golbey et, enfin, 580 km plus tard, le voici.

La France a peur !

En effet, dès l’entame une info circule disant que les points, si durement glanés, seront DÉDUIS ! Et quoi encore ? Mais en fait, rien d’étonnant de nos jours.

Ainsi, on REDÉFIT immédiatement les choses déjà défaites pour un avenir meilleur qu’ils disaient. Alors tant mieux.

Pourtant plus d’un se sentit AGRESSAI et en fit part pendant le DÎNER CHEAP et même ÉTRIQUAI *qui fut distribué malgré tout avec un ZÈLE IMMUABLE par une équipe rôdée sachant admirablement apprêter la viande OVINE.

Les GOYM présents dans le JUBÉ ont manqué de qualificatifs pour féliciter les organisateurs.

Dans cette ambiance festive, même le CUL avait bonne MIN, de quoi chanter des ODES à la VIE.

Je n’ai pas, volontairement mentionné l’apparition d’une ROSÉOLE causant de graves dégâts parmi nombre de patients. A ce propos, j’ai recueilli les confidences d’un vieil habitué des salles qui m’a avoué n’avoir jamais été aussi heureux d’avoir loupé un scrabble…En effet, après la découverte du mot « papier levé » et la montée éruptive de boutons rouges qui s’ensuit chez tout bon joueur qui connaît ces affres abominables, il me révéla que s’il en avait eu le temps, il aurait placé ce mot en mettant à mal l’invariabilité de CHEAP, sans avoir pensé à pluraliser le DÎNER comme tellement de collègues. Au final la trentaine de points du coup n’était pas une si mauvaise opération…

Fabien et Christian en tête, Monique n’est pas loin. Belles apparitions de Christine et Yvette…

*En réalité, le repas était très copieux, mais il fallait rester fidèle à la trame de l’histoire…



Partie 2 : Daniel prend la parole pour ne pas nous rendre la vie facile.

D’ailleurs NOIERA annoncé de suite, confirme ses intentions.

Pour mieux encore déstabiliser la foule, il propose de chaudes OUATINES aux AOÛTIENS…Et le réchauffement climatique alors ?...Il semble qu’il en fit fi.

FLUXER oublié, de quoi se diluer…

FUMIGEÂT ne met pas le feu, mais mieux valait participer au tir de la SALVE.

Les plus appliqués vont atteindre cette moitié de manche sans trop de pertes, mais c’est maintenant que les tours de VACHES vont démarrer.

Un petit CHURRO distribué, sans doute issu d’un TRABENDO, ÉPANOUIT le peuple, dit le proverbe. L’intention était louable, mais comme pour les aides sociales, une grande majorité n’y avait pas droit.

STIBIÉ, un antimoine évidemment pas très catholique croit bon d’apparaître à ce moment pour augmenter sensiblement les négatif ou…les positifs…

La fatigue de fin de partie fait ses effets et il faut un DRING pour ragaillardir la FLEMARDE ! Du coup, la salle se réveilla brusquement, découvrant que certains, tellement flemmards, se permettent d’enlever un M ! De quoi y perdre son latin, pensez-donc : FLEM(M)ARD(E), ainsi que FLEM(M)INGITE, mais FLEMMARDER, FLEMMARDISE et…FLEMME, pourtant sans ambiguïté à la base de tout cet embrouillamini, bien malgré elle…

Éric, Fabien et Jean-Jacques au mieux, Hubert, Pierrette et les Fabrice dans le top 8…


Partie 3 : Paulo, ou comment imposer s’Éloi pour atteindre un top pharaonique…

Quatre mains accessibles puis voici FIGERAS (GIRAFES) quadruplant et doublant les LINDORS, affichant 110 au compteur, mais pas de quoi faire rire jaune les nains et les autres.

CON devant VIVES et voilà un dîner à ne pas délaisser.

En se greffant au bon endroit, ENTAIENT offrait une belle opportunité de rajout en ligne A. D’ailleurs un S apparut rapidement comme volontaire et à moins que vous FUSSIEZ attiré par d’autres recherches, ses 113 points distribués n’étaient pas de refus.

Puis encore 107 pour CAMÉRAUX font comprendre que certains peuvent avoir une dent contre l’arbitre les laissant sur les CARREAUX.

Ouf, DÉPOLLUA apporte un peur d’air frais avec seulement… 72.

La liste s’allonge et est déjà ÉNUMÉRÉE à 6 scrabbles !

Mais que cela ne tienne, on fait venir des BENGALIS en renfort pour égayer le lieu. Et de 7…

Et si les DEWARS n’utilisent pas toutes les lettres, leur 78 points jette un froid.

On croit alors vivre une fin paisible, mais dans toutes les parties, il y a un avant-dernier coup et là beaucoup de situations chèrement acquises MUTÈRENT encore. Et de 9 !

Si Christian ne cède que quatre points à Paulo, le podium, comme cette partie, est complètement fou. Robert N°2, lui le légendaire Roro, dont le Grain de Sel nous apporte les dernières actualités qu’on peut retrouver en deuxième ligne de la page d’accueil de ce même site, montre qu’il peut changer de registre avec brio. Marcel N°3, fougueux comme aux premiers jours, mais souvent malchanceux dans ses propositions inconnues des arbitres ou son choix de lettres pas toujours en conformité avec la donne officielle, connaît enfin la gloire. Marie-Claude, 6ème s’immisce magnifiquement dans le gratin du jour.


Le soleil, parti se reposer, signe la fin de cette aventure où l’on retrouve fort logiquement les trois S1 en tête, dans l’ordre Christian, Fabien et Éric. Puis voici Jean-Jacques, brillant Diamant est aussi le champion S2.

Le calme inhabituel de Jean-Michel a sans doute influé sur sa magnifique performance, l’amenant jusqu’au titre suprême des S3.

Yvette qui nous annonce sa descente au fond du gouffre au terme de chaque partie, n’a pas dû emprunter une cheminée trop profonde cette fois, son titre S4 et sa belle 11 ème position en témoignent.

Les vainqueures S5, Marcelle, injustement méconnue et S6, Sylvie, la Bruyéroise du jour, obtiennent un classement remarquable.

Véronique découvre la compétition et devance déjà des joueurs plus aguerris.

Et, ceci n’étant plus une surprise, Nicolas démontre encore sa progression par une enviée 10 ème position, à la porte du grand prix.


NiSchah NiTigre. Rapporteur de la place.


Robert NAKONEZY Mardi 16/10/2018 à 11:46
Effectivement, je ne me serai jamais "Douté" que j'allais battre au moins "2 séries 1" dans la même partie...

Roro.

sirguey marcel Mardi 16/10/2018 à 19:22
Eh moi donc !!!!!!! pour un futur vermeil je ferais mieux d’arrêter sur cette perf

NiSchah NiTigre Mardi 16/10/2018 à 20:50
En effet, tout le brave peuple va être à l'affût de vos prochains résultats. Mais on a tous un côté cascadeur...