Nombre de visiteurs en ligne : 3



Cliquez dans la colonne de gauche sur l'article voulu.

Les anciennes publications

SAISON 2019 - 2020

SAISON 2018 - 2019
      Juillet 2019
      22 et 23 juin 2019
      Festival de Vichy
      TH2 de La Bresse
      TH3 de Mirecourt
      TH2 de Bruyères
      TH2 de St-Nabord
      TH2 du Thillot
      Qualifs interclubs
      TH3 de NANCY
      Festival de Cannes
      TH2 d'Epinal
      Simultané Verdiam
      Simultané mondial
      Phase 3
      Phase 2
      Phase 1
      Aix-les-Bains
      AG du Comité
      TH3 de Golbey
      5132...
      A Pralognan
      TH2 du Val d Ajol
      TH3 de Liffol
      TH2 de Liffol

SAISON 2017 - 2018
SAISON 2016 - 2017
SAISON 2015 - 2016
SAISON 2014 - 2015
SAISON 2013 - 2014
SAISON 2012 - 2013
SAISON 2011 - 2012
scrab88 : Simultané en semi-rapides
Dimanche 12/05/2019 à 21:55
Joué pour la première fois au Val d'Ajol, le simultané en semi rapides a attiré 38 joueurs.
Podium local serré puisque Christian GEHIN s'impose avec 7 points d'avance sur Jean-Baptiste WEILL, de Besançon, et 15 points sur Michèle AMET.

L'HÔTE Lundi 13/05/2019 à 14:21
Bravo à Christian et Michèle qui va conforter sa position en 2ème série montrant ainsi qu'elle y est bien à sa place.

PLH

NiSchah NiTigre Lundi 13/05/2019 à 22:28

Partie 1 :

Allons-nous JOUIR dans cette manche ? Certains vont s’en RÉ-JOUIR, mais pas tous, comme toujours.

Oh qu’il fait peur ce tirage, mais les 22 points d’ENLIAI suffiront à  [ELOIGNAI]  ENTOILAI et ENVOILAI privés de l’appui obligatoire.

Voici une proposition C-ON-SOLANT ceux qui n’ont pas vu tous les 72 de ce coup, LACTONES, CLONÂTES, CALETONS et COLISANT.

TRAHÎMES, pour la bonne cause, doit s’incliner de peu (-4) devant l’étonnant THERMISA, mais surtout face aux dangereux MAR-A-THIS à la graphie réservée aux connaisseurs, un mélange fait parmi les MARATHE et MAHRATTE pouvant conduire le téméraire à y perdre son latin.

Six quadruples résultats apportaient une aide bien appréciée, DéGA-N-TAI mettant la main sur la mise.

Parmi les six 45 points de ce coup, É-T-IQUES va servir de squelette pour tenter d’y greffer l’un des 16 benjamins l’amenant à tripler. ÉOLIQUES, OLÉIQUES et ÉSOPIQUE devront repasser.

Heureusement que les KEUMS à 80, étaient à l’heure pour contrer au mieux les rares buveurs de KOU-M-YS qui, eux pouvaient se permettre le 90.

LAMENTÉE, MANTELÉE et MARTELÉE laissent place à ÉTAM-A.

La période hivernale que nous vivons actuellement a poussé les organisateurs à DÉNEIG-E-R l’accès à la salle. Une action nullement DÉNIGRÉE (-3) par les joueurs.

Un POrTEFeuiLLe vide est bien sûr un FLOP.

S-E-ULETTE était l’unique occasion de liquider ses sept lettres. Les LUETTES en restaient bouche bée dans leur palais, surtout devant les LUTTÉES, bagarreuses, mais très mauvaises conseillères.

A cet instant, tendre la main à la MANUCURE devient chose impossible. Alors voici le moment idéal de s’intéresser à la ligne O pour étudier, s’il en reste, des possibilités de redonner vie au squelette faisant le mort. Et justement A-S-C-ÉTIQUES permet aux austères compétiteurs de profiter de ce dernier des benjamins encore jouables.

En fin de parcours, ce sUPPO bien appliqué est sensé faire du bien après cette heure et demie d’intenses études et une dernière tentative de nicher au moins l’un des onze scrabbles, aussi secs  que vains.

 

Partie 2 :

D’AU-G-USTES gestes sont nécessaires pour  que   la  SAUTEUSE accepte de se faire dépasser et encore, de bien peu.

E-MBOURRA est bien sûr peu rendu et le RAMBOUR sollicité, ne donne pas encore de fruits en cette saison. De gros pépins pour ceux qui voient leur avenir obstrué par ce coup du sort.

Heureusement, un CORDAGE est tendu bien aimablement pour se raccrocher au trafic.

Aucune scène d’HYSTÉRIE relevée dans la salle à l’annonce du THÉIER vainqueur (=YET).

Ce classique JE, ne permit pas que nous rEJOinTOyAssiOns les trous découverts dans cette grille.

ALENTOUR, ENROULAT et RELOUANT semblent emporter la mise si l’on a oublié l’un des cinq benjamins pour accéder au triple. Et justement, REN devant VOYIONS fait mieux que ces scrabbles (+4).

 

Partie 3 :

ÉVADONS ne part pas seul, DÉLAVONS, DÉVALONS et surtout DÉPAVONS proposent leur assistance.

F-L-INGUÂT est nettement le mieux armé à ce moment.

C’est connu, les KABOULIS et les LUSAKOIS ne sont pas nourris avec un simple SOU-V-LAKI.

Les volcans sont éteints depuis longtemps dans la région, pourtant cette SYÉNITE trouvée appelle à la méfiance.

Profusion de scrabbles avec cette main dont  pIGMENT-E colore le plus remarquable.

Un score multiplié par quatre est normalement plus gros que simplement triplé. On le confirme encore cette fois avec LOUR-D-ERA limogeant LOURERA, OURLERA, NÉORURAL…

D’un abord agréable, le couple CLAQUÉES- CALQuÉ-E-S  doit cependant faire attention à son logement. Un mauvais choix peut l’amputer naïvement de 17 à 28 points.

A-SSOURDI fait évidemment grand bruit dans la place, seul accepté, contrairement à SURDOSAI, OURDISSE et  même un  DISCOURS destiné à des SOUDIERS en SURPOIDS.

En semi rapide, LAMBINER n’est pas recommandé et lorsqu’il faut retrouver ce BÉ-L-I-E-R si bien caché, il n’y a pas de temps à perdre.

Avant de devenir le gaillard que nous connaissons tous, le PHA-S-ME doit passer par une période NYMPHALE pour faire ses classes.

Afin de supporter au mieux le pilotage d’un A-D-AV, la prise de LActOFlAViNe est fermement préconisée.

 

Dans un mouchoir de poche, les trois S2 présents occupent le podium local.

Si Bernadette S3, Christine S4 et  plus encore Sylvie S6 l’emportent nettement dans leur série, Patrick S5 ne devance Marie-Paule que d’un petit point.

Théodore était le seul S7 à oser affronter ce système de jeu.

 

NiSchah NiTigre,  mouchard agréé.